Changer une pièce auto : quelles pièces peut on acheter d’occasion sans prendre de risques ?

Il est difficile d’échapper aux notes de réparation automobile lorsque l’on dispose d’une voiture. En raison du coût des pièces neuves, qui ne cessent d’augmenter, les automobilistes sont constamment à la recherche de solutions leur permettant de bien entretenir leur véhicule. Depuis quelques années, en France, les garagistes sont tenus, quant à eux, de proposer à leurs clients des pièces auto d’occasion à la place des pièces neuves afin de baisser leurs factures. Par contre, ils ne sont pas obligés à en fournir s’ils ne réussissent pas à en trouver dans un délai convenable.

Pourquoi se tourner vers les pièces auto d’occasion ?

Les pièces auto d’occasion sont des pièces de rechange issues d’une voiture usagée et en rebut. Ce sont des pièces auto de seconde main recyclées et prêtes à être employées de nouveau. L’activité de vente de pièces d’occasion a beaucoup évolué ces dernières années. Vu leur prix, acheter des pièces auto neuves est parfois inenvisageable. En outre, côté économique, l’emploi des pièces auto d’occasion comme pièces de rechanges auto offre un grand privilège sur le pouvoir d’achat des ménages étant donné leurs tarifs très captivants. Cela signifie une issue efficace pour dépanner sa voiture à un prix abordable. Par ailleurs, il est plus écologique d’utiliser des pièces provenant d’un véhicule mis en rebut puisqu’elles limitent l’usage des matières premières et d’énergies nécessaires à la production de pièces neuves.

Quelles sont les catégories concernées par ces pièces ?

Opter pour des pièces auto d’occasion est un choix de vie qui permet aux automobilistes de réduire les factures se rapportant à la réparation. Cependant, seule une certaine catégorie de ces pièces est concernée dont entre autres les pièces de carrosserie amovibles, les pièces optiques, les vitrages non fixés, les pièces électroniques ou mécaniques (les moteurs, les boîtes de vitesse, et organes de transmission) à l’exception des pièces d’usure (des organes de freinage : des disques ou plaquettes de frein), des trains roulants, des éléments de direction,  des éléments de liaison au sol soumis à usures mécaniques et non démontables (d’où elles devront être des pièces mises en état sous-mentionnées « échange standard »)

Pièces auto d’occasion : sont-elles fiables ?

Il est très évident si les automobilistes se méfient des pièces auto d’occasion. Cependant, il est à noter que les pièces qui proviennent des centres de VHU (véhicule hors d’usage) homologués sont plus sûres, traçables et référencés que celles livrées par des professionnels nos agréés ou des particuliers. Désormais, avant d’être remises en vente, ces pièces auto d’occasion sont impérativement examinées, expertisées, nettoyées et emmagasinées. Bien que les distributeurs assument la garantie des pièces qu’ils revendent, il est essentiel de se rappeler que ce sont les garagistes qui garantissent le dépannage dans le cadre de leurs responsabilités.

Comment choisir une huile moteur ?
A quoi sert un coffre de toit et quelle sont les solutions alternatives ?