Crédit auto expresso : quelle est la durée de remboursement habituelle d’un prêt auto, et peut-on la personnaliser en fonction de ses besoins ?

Crédit auto expresso

Publié le : 01 janvier 20247 mins de lecture

Vous voulez acheter une nouvelle voiture ?  L’achat d’un véhicule nécessite un financement approprié. Il est possible de réaliser un crédit avec ou sans apport personnel, en prenant éventuellement une assurance complémentaire pour limiter les risques de non-paiement. Strictement encadré par la loi Scrivener du 10 janvier 1978, cet emprunt est soumis à diverses obligations, et notamment à l’information préalable par les établissements de crédit. Le montant de ce prêt, affecté ou non, proposé par les banques et organismes spécialisés peut atteindre 75 000 € selon les particularités de la voiture désirée, sa première date de mise en circulation et son énergie. Comment simuler la durée de remboursement d’un prêt auto et comment le moduler en fonction de sa situation ?

Les différentes réglementations entourant les crédits auto

La sécurité des consommateurs ayant souscrit un prêt auto est assurée par la loi Scrivener et la loi Lagarde. En tant que crédit à la consommation, ce produit financier est régi par plusieurs règles :

  • obligation d’informations de la part de la banque et mise à disposition du consommateur des documents relatifs au prêt : toutes les conditions applicables sont mises par écrit et consultables avant la signature du contrat ;
  • délai de rétractation de 14 jours permettant d’approfondir sa réflexion et de stopper la transaction à tout moment si une meilleure offre est découverte dans ce laps de temps. Un formulaire de retrait est généralement fourni avec le contrat de prêt ;
  • présence de mentions obligatoires visant la transparence : nom et coordonnées des deux parties, montant du crédit, durée et mensualités, modalités de remboursement, date, nature de l’objet acheté, etc.

Une autre loi influe sur la possibilité de contracter un prêt automobile : il s’agit de la loi Neiertz créée en 1989. Cette loi vise à limiter le surendettement et à proposer des solutions en cas de non-paiement des mensualités et d’impossibilité de rembourser la dette. Un Fichier National des Incidents de Crédit aux Particuliers (FICP) est, à cet effet, mis à disposition des organismes bancaires. La page consacrée aux emprunts concédés aux particuliers : particuliers.societegenerale.fr vous délivre toutes les informations utiles pour pleinement profiter des opportunités d’un crédit personnel.

La durée légale d’un crédit auto et les modifications possibles

La durée de remboursement maximale pour un prêt auto est le plus souvent fixée à 84 mois, pour un montant plafonné à 75 000 € de capital, mais peut aller jusqu’à 120 mois si le montant emprunté est très élevé. Dans tous les cas, des intérêts s’ajoutent à cette somme et des frais sont parfois appliqués pour palier au coût de réalisation du dossier, à la cotisation due au titre de l’assurance emprunteur, etc. Pour information, le montant moyen d’une mensualité de crédit auto est estimée à 360 € : le montant du prêt est alors de 20 000 € et la durée de remboursement de 60 mois. Le taux d’intérêt appliqué dépend des aléas du marché, c’est pourquoi les offres proposées par les banques évoluent et fluctuent régulièrement. Il convient donc de comparer les offres et de revenir régulièrement sur la page dédiée pour examiner les évolutions. Ce taux est également influencé par le montant du prêt et les conditions associées. Ainsi, le montant des intérêts peut être moins élevé si la durée de remboursement de l’emprunt est courte. Pour se faire une idée des conditions du crédit auto, la solution la plus simple est de réaliser une simulation en ligne. L’outil mis à disposition calcule instantanément la durée et le montant des mensualités en fonction du capital souhaité. Si cette simulation n’est pas contractuelle, elle permet d’envisager différentes options et d’amener une réflexion utile pour la suite du projet. Que vous disposiez d’un apport personnel ou non, votre situation financière et votre capacité d’endettement conditionnent l’octroi du crédit. Vous vous posez des questions sur les clauses imposées ? Un conseiller peut vous aider à mettre en place un plan de financement viable permettant de se projeter sur plusieurs années.

    La banque historique Société Générale offre des conditions privilégiées aux souscripteurs de crédits affectés et non affectés. Dans le cadre du prêt automobile amortissable Expresso, des informations claires et transparentes sont fournies aux consommateurs. Cet emprunt est accessible sans apport et les montants des mensualités sont modulables. La souscription peut être réalisée à 100 % en ligne :

        La durée de ce crédit est de 12 à 84 mois et le montant emprunté peut varier de 1000 € à 75 000 €, avec des mensualités qui peuvent être revues à la hausse ou à la baisse selon la situation du demandeur. Pour ceux qui le souhaitent, la Société Générale propose la mise à disposition des fonds sous huit jours après acceptation de l’offre de crédit, ce qui facilite la transaction avec le concessionnaire, le garage ou le particulier qui se sépare du véhicule. Vous souhaitez protéger vos acquis et ne pas être pris au dépourvu en cas d’accident ou de décès du souscripteur ? Le consommateur a la possibilité de souscrire une assurance emprunteur. Cette protection facultative prend le relai des remboursements en cas de mort subite, d’incapacité totale ou temporaire de travail ou encore de pertes de revenus. Une alternative intéressante pour sécuriser les biens de sa famille et vivre plus sereinement jusqu’à épuisement total du crédit !

        Le crédit auto Expresso de la Société Générale : conditions et avantages

        • les documents demandés et différents justificatifs (carte nationale d’identité ou passeport, justificatif de domicile, etc.) peuvent être dématérialisés et transférés en créant un fichier ;
        • le formulaire sur le site se remplit en quelques minutes et nécessite peu d’informations ;
        • une réponse de principe est apportée immédiatement si le montant souhaité ne dépasse pas 35 000 € ;
        • un rendez-vous peut être pris en agence pour se faire expliquer chaque terme du contrat et signer les documents en étant guidé par un conseiller financier, etc.

        Comment trouver le bon véhicule de location ?
        Questions réponses sur l’univers auto : profiter d’une plateforme en ligne

        Plan du site